Sélectionner une page
Environnement

Trucs et astuces

Plusieurs consignes sont à respecter pour favoriser le bon fonctionnement de votre fosse septique et prolonger sa durée de vie, et ce, en respectant l’environnement.

  • Utiliser la toilette uniquement pour ce pour quoi elle a été conçue et de ne rien y jeter d’autre. Éviter donc d’y ajouter certains produits (produits toxiques ou inflammables, produits d’entretien ménager en trop grande quantité, médicaments, tout produit contenant du phosphore, javellisant, etc). En jetant ces produits, vous contribuez à éliminer les micro-organismes de la fosse septique qui digèrent les boues et l’écume. Sans ces micro-organismes, il est impossible de traiter l’eau adéquatement et de rejeter une eau épurée. Ils peuvent également contaminer les eaux souterraines et les eaux de surface. Les papiers mouchoirs et autres déchets devraient être jetés à la poubelle plutôt que dans la toilette.
  • Éviter d’utiliser les broyeurs à déchets car ils engendrent le transport d’une grande quantité de matières en suspension vers la fosse septique, augmentant ainsi la quantité de boues. L’utilisation de ce type d’équipement peut entraîner une surcharge de la fosse et nécessiter une vidange plus fréquente afin d’éviter le colmatage du dispositif en aval.
  • Adopter des pratiques d’économie d’eau potable. Plus la consommation d’eau est grande, plus le système de traitement est sollicité, ce qui augmente le risque de mauvais fonctionnement.
  • Demander l’avis du concepteur de votre installation septique ou d’un professionnel compétent avant d’acheter et d’installer un adoucisseur d’eau ou un autre système de traitement de l’eau potable. Celui-ci pourra savoir si votre installation est conçue pour recevoir les eaux résiduaires de ces équipements. Certains fabricants de systèmes de traitement certifiés interdisent ces rejets vers leur système de traitement.
  • Il est inutile d’utiliser des additifs pour augmenter l’efficacité de votre fosse septique. Des études du MDDEP indiquent que les enzymes ajoutées pour réduire les boues et rendre solubles les matières grasses peuvent s’attaquer aux « bonnes » bactéries et rendre les effluents toxiques.
  • Lorsque votre fosse septique doit être retirée, vous devez, après la vidange, retirer la fosse septique du sol ou remplir la fosse de gravier, de sable, de terre ou d’un matériau inerte. Avant d’entreprendre ce type de travaux, communiquez avec un inspecteur en bâtiment.
  • La neige est un bon isolant et sa présence contribue à protéger votre champ d’épuration contre le gel. En automne, alors que cette dernière n’est pas présente, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) recommande d’épandre du paillis sur une épaisseur d’un pied ou de laisser le gazon pousser très haut sur le champ d’épuration.
  • Gardez l’œil ouvert. Différents signes peuvent indiquer un mauvais fonctionnement de votre installation :
    • Le gazon recouvrant le champ d’épuration est exceptionnellement vert et spongieux
    • L’eau s’évacue plus lentement dans les conduites (toilette, évier, lavabo)
    • Une odeur d’égout se dégage des conduites et des fossés
    • Un liquide gris ou noir apparaît à la surface de votre terrain
    • Des traces de débordement sont visibles autour des couvercles de la fosse septique
    • L’analyse de l’eau de votre puits ou de celui du voisin révèle une contamination bactérienne
  • Assurez-vous de bien connaître l’emplacement des composantes de votre dispositif de traitement des eaux.
  • Évitez toute installation ou construction au-dessus du dispositif de traitement. Également, évitez toute circulation motorisée puisque cela pourrait causer le bris de conduites, de la fosse ou d’une autre composante du système de traitement. Cette circulation pourrait aussi compacter le sol et entraîner une évacuation et un traitement déficient des eaux usées.
  • Ne plantez pas d’arbres ni d’arbustes près des tuyaux de drainage parce que leurs racines pourraient obstruer ces tuyaux. Conservez une marge de recul d’un minimum de 3 mètres.
  • Canalisez uniquement les eaux usées et les eaux ménagères de votre résidence vers le système de traitement (ne pas y relier les drains de fondation ou de toit).
  • Évitez le plus possible de jeter des matières grasses dans l’évier (huiles de cuisson, bouillons gras et autres) parce que celles-ci s’accumulent dans la fosse septique.
  • Respectez les recommandations contenues dans le guide du fabricant.

Municipalité de Saint-Michel-des-Saints